Jour 77 – Les petites victoires

Photo de JorgeArturo Andrade sur Pexels.com

Ce matin, le réveil s’avère un peu amer. Une nuit mouvementée, pleine de douleurs vient de s’écouler. Heureusement, elle est finie et je peux me lever.

Dans mon brouillard, je me rends sur mon tapis de yoga. Je me tiens debout, sans grande conviction. Je ne remarque même pas quelle météo, il fait dehors. Je m’aperçois que ma pratique ne sera pas comme d’habitude. Alors, je viens simplement étirer mes membres, doucement. Je fais deux salutations au soleil, très lente et je m’accorde le droit de me dire que c’est suffisant pour aujourd’hui.

Dans mon planning du jour, c’est bricolage ce matin. Je continue sur ma lancée de me réapproprier l’endroit où je vis et de modifier tout ce que j’ai toujours souhaité, sans jamais le faire. Aujourd’hui avec l’aide de mes proches, nous installons un bureau d’appoint dans la chambre. Quelle drôle d’époque nous vivons, où le télétravail se fait presque de manière obligatoire. L’aménagement de cet espace ne sera donc pas de trop.

Une fois le travail terminé, je file en cuisine afin de préparer un plat chaud et réconfortant. Après tous les efforts fournis, ça ne fait pas de mal.

L’après-midi, je ressens le besoin de dormir mais je ne m’écoute pas. J’aimerais me débarrasser de deux-trois obligations. Au lieu de ça, je vais faire un peu de paperasse, histoire de pouvoir profiter du week-end qui s’approche sereinement.

Finalement, je suis plus efficace que je ne le pensais. Et la fatigue est passée.

Je dois aller poster une lettre et je pourrais enfin me poser. J’enfile mes chaussures et sors de chez moi. Chaque pas est déposé au sol de manière consciencieuse. En revenant vers la maison, une idée folle me traverse l’esprit. Et si je prenais les escaliers. Cela fait plus d’une année que je ne les ai pas pris, au vu de ma santé. Je tente l’aventure. Les premiers étages, et ils sont nombreux, me semblent faciles. Je prends le soin de conscientiser chaque levée de jambe et de bien mobiliser mes muscles. J’inspire et expire l’air comme lors de mes pratiques de yoga et je m’encourage mentalement. Mon coeur s’accélère, me demandant qu’elle folie je suis entrain d’accomplir. Je le rassure et tiens bon même si je ne sais plus à quel étage je suis. Peut importe, tant que je ne suis pas devant ma porte, je ne m’arrêterais pas. Et ce qui devait arriver arriva. Mon paillasson est là, m’attendant sagement. C’est un acte si simple et banal mais dans ma bouche, ça a un goût de victoire.

Pour remercier mon corps, je vais me préparer une tisane, me mettre en pyjama et c’est le moment pour moi d’aller m’installer confortablement. Ce soir, je passe ma soirée dans la légèreté, je sors les jeux vidéos et m’amuse.

Je m’endors avec la certitude que chaque jour renferme mille victoires.

5 commentaires sur « Jour 77 – Les petites victoires »

  1. C’est vraiment une riche idée d’avoir projeté ce blog. Tes mots soulignent des faits que souvent on ne réalise pas. Et tu les écris bien… Chaque jour est plein de petites victoires, et chaque jour est une victoire en soi. Merci pour tes partages…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s